Incubateur : transformer une idée en entreprise

Par 8 juin 2020Actu
Photo Entrée Drahi X-Novation Center

Sans incubateur, bon nombre de start-up n’auraient pas réussi à naître. Vous voulez créer une entreprise innovante et mettre toutes les chances de votre côté ? Intégrez un incubateur pour recevoir le soutien de professionnels de l’innovation et de l’entrepreneuriat et développer en quelques mois votre start-up.

Qu’est-ce qu’un incubateur d’entreprises ?

Un incubateur est un organisme d’accompagnement à la création d’entreprise. C’est un véritable acteur de l’innovation, qui permet d’assister les porteurs de projet afin de faire maturer leur idée pour la transformer en entreprise performante. L’incubateur public ou privé offre aux créateurs d’entreprises des soutiens qui peuvent être techniques, technologiques, logistiques ou financiers.

Les services de l’incubateur

L’incubateur met à la disposition des porteurs de projet un grand nombre de services, qui varient d’un incubateur à l’autre. Les chargés d’incubation proposent généralement un accompagnement personnalisé pour :

  • la création du business-model
  • la rédaction du business plan
  • le dépôt de brevets et la propriété intellectuelle
  • la structuration juridique de l’entreprise
  • la levée de fonds

De plus, l’incubateur apporte au porteur de projet un réseau d’anciens incubés, d’experts et d’investisseurs qui peuvent l’aider à développer son entreprise, il peut parfois même le loger à des prix attractifs et lui fournir du matériel et des technologies pour créer son produit innovant.

Les types d’incubateurs

  • Incubateurs publics ou “Allègre” : les incubateurs publics ont été créés grâce à la loi sur la recherche et l’innovation, dite “loi Allègre”. Leur objectif est de favoriser la création d’entreprises innovantes à partir des résultats des laboratoires de recherche publique. On trouve 21 incubateurs publics en France, répartis en régions.
  • Incubateurs rattachés aux grandes écoles : on trouve des incubateurs dans de grandes écoles d’ingénieurs ou de commerce, comme l’École Polytechnique et son incubateur de start-up X-UP. Ces incubateurs s’adressent en majorité aux étudiants ou aux anciens étudiants. Dans le cas d’X-Up, au contraire, il s’agit d’accompagner des porteurs de projets à forts enjeux technologiques mais qui ne sont plus en études et qui peuvent se consacrer à plein temps à la création de leurs entreprises.
  • Incubateurs de collectivités locales : ces incubateurs dépendent d’une région, d’un département ou d’une métropole et contribuent au développement économique de leur territoire.
  • Incubateurs privés : les incubateurs privés se créent à l’initiative d’investisseurs, d’associations professionnelles ou encore d’entrepreneurs. Certains peuvent être soutenus par des entreprises ou des partenaires publics.
  • Incubateurs de grandes entreprises : du fait de la transformation digitale de nombreux secteurs et le besoin d’innovation des entreprises, certaines grandes entreprises ont créé leur propre incubateur, selon une stratégie d’open innovation. Cela leur permet de faire émerger une culture intrapreneuriale et collaborative dans l’entreprise, d’améliorer un produit ou de créer une nouvelle offre.
  • Centres Européens d’Entreprise et d’Innovation : les CEEI sont des organismes publics labellisés par l’Union européenne et soutenus par la Commission européenne pour accompagner des projets de création d’entreprises innovantes.

Incubateur ou accélérateur ?

Incubateur, accélérateur, on confond parfois les deux structures. Pourtant, leurs services et leurs objectifs sont différents.
L’incubateur est une structure publique ou privée qui accompagne un porteur de projet en amont de la création de son entreprise. Il lui fournit un réseau, des conseils et des technologies pour transformer son idée en entreprise. Parfois, il loge l’entreprise et l’aide financièrement.
L’accélérateur est une structure privée qui accompagne des entreprises déjà créées en recherche de développement rapide. L’accélérateur s’implique surtout dans l’aspect business de l’entreprise, pour préparer des phases de croissance et d’importantes levées de fonds. L’accompagnement est intensif et ne dure généralement que quelques mois.

Pourquoi intégrer un incubateur entrepreneurial ?

En intégrant un incubateur, vous recevez un accompagnement personnalisé par des professionnels de l’entrepreneuriat ou d’un secteur d’activité précis. Cela vous offre la possibilité de lancer sereinement votre projet en bénéficiant de toute l’aide nécessaire, parfois même financière. Par la multiplicité de ses services, l’incubateur est une solution clé en main qui permet au créateur d’entreprise d’avancer rapidement dans la mise en oeuvre de son idée pour en faire une entreprise performante. Certains projets n’auraient jamais vu le jour sans l’aide d’un incubateur !

Comment entrer dans un incubateur ?

Pour intégrer un incubateur public ou privé, vous devez d’abord séduire un jury. Il est donc parfois difficile d’entrer dans un incubateur sans un projet solide. Chaque incubateur possède ses propres critères d’admission mais, en règle générale, il faut adresser un dossier de candidature puis soutenir son projet à l’oral face à un comité, si votre dossier a été retenu. Le comité est souvent composé d’entrepreneurs, de banquiers et de mécènes.

Quel incubateur choisir ?

Il existe un certain nombre d’incubateurs, qui proposent des accompagnements et des services variés. Tous ne se valent pas. Voici les critères à prendre en compte pour choisir un incubateur :

  • le secteur d’activité de votre projet : certains incubateurs sont spécialisés dans la technologie, la biologie ou l’économie. En choisissant un incubateur dans le secteur que vous visez, vous augmentez vos chances de réussir à positionner votre entreprise sur ce marché.
  • la durée d’incubation : certains incubateurs proposent un accompagnement sur 3 mois, d’autres sur 18 mois, en corrélation avec l’avancement de votre projet. Plus l’accompagnement est court, plus votre projet doit être avancé. Si vous en êtes aux prémices, choisissez plutôt une période d’incubation longue.
  • le nombre de start-up : pour un accompagnement vraiment personnalisé, choisissez des incubateurs qui acceptent un petit nombre de start-up par promotion. Ce sera plus sélectif, mais vous serez mieux accompagné et vous optimisez ainsi vos chances de réussite.
  • les services proposés : peut-être avez-vous besoin de conseils spécifiques sur l’élaboration de votre business plan, d’un fablab ou d’une formation précise ? Vérifiez quels services sont proposés dans l’incubateur que vous visez. Votre choix doit correspondre à vos besoins.
  • l’hébergement : certains incubateurs proposent un hébergement à prix avantageux dans leurs locaux, ce qui peut être très intéressant pour lancer votre entreprise en faisant des économies.
  • le réseau : un incubateur avec un bon réseau de professionnels vous sera bénéfique pour créer et développer votre entreprise, d’autant plus avec des incubateurs spécialisés dans un secteur d’activité.
  • le coût : on trouve des incubateurs gratuits et d’autres payants. Le prix de certains incubateurs se justifie par l’émergence de pépites ou un accompagnement efficace, mais c’est un point à vérifier avant de vous engager. Certains incubateurs prendront également des parts dans votre start-up au lieu de vous faire payer, misant sur votre réussite.

Rejoignez X-UP, l’incubateur de start-up de l’X

X-UP est un incubateur de start-up spécialisées dans la deeptech. Situé sur le campus de l’École polytechnique, il a accompagné 52 entreprises depuis 2015 et 550 start-up issues de l’X. Voici les principaux secteurs couverts : biotechnologie, aérospatiale, électronique, technologie propre, instrumentation, santé, énergie, technologie financière, industrie, robotique, sécurité, nanotechnologie.

Grâce au programme d’incubation X-UP, vous allez pouvoir structurer votre entreprise, définir une roadmap, prouver l’intérêt de votre concept, créer et améliorer votre prototype grâce à notre fablab, choisir votre business model, construire votre réseau et trouver des clients.

C’est un programme intensif de 6 mois, avec 1 mois d’essai. Vous bénéficierez de conseils d’experts, du soutien personnalisé d’un mentor et d’un program manager, d’un accès à l’écosystème de l’École polytechnique (dont le fablab de 1000m²), à des événements et à des workshops. Vous serez hébergé dans notre espace de coworking au sein de l’X.

Nous sommes actuellement en train de recruter notre nouvelle promotion. Vous avez envie de développer un projet innovant dans la tech ? Candidatez pour nous rejoindre jusqu’au 28 juin 2020 pour un démarrage en septembre !