Contribuer au bien vieillir avec Morphée +

Prendre soin des seniors et les aider à vieillir dans de bonnes conditions : c’est l’ADN de Morphée +, une start-up dijonnaise fondée en 2018 qui commercialise un détecteur de chutes en temps réel. C’est une solution radar non stigmatisante et non intrusive, sans caméra ni capteur porté, qui prend la forme d’un pilier fixé dans un coin de la chambre pour les résidents d’EHPAD. Une véritable valeur ajoutée pour la silver economie.


Morphée +, le début de l’aventure

Morphée +, c’est une aventure qui a débuté en 2013 à l’occasion d’une rencontre entre Bruno Duperrier, à l’époque directeur général de CERIG, et Florin Paun, directeur de valorisation de l’ONERA (Office National d’Études et de Recherches Aérospatiales) lors d’une Chaire de Démographie. Spécialisé dans les solutions informatiques dans le secteur de la santé, Bruno Duperrier a échangé sur les problématiques de chute des seniors avec Florin Paun et un constat s’est dessiné : les solutions de détecteur de chutes existantes ne conviennent pas aux besoins des personnes âgées. Il faut donc en créer une nouvelle !

Bruno Duperrier se dirige alors vers la SATT Paris-Saclay pour présenter son projet Morphée +, élaboré en collaboration avec l’ONERA et son équipe de chercheurs. La SATT mène alors 2 études, en France et aux États-Unis, qui valident le projet de détecteur de chute à distance et permettent de développer le projet à travers un financement de 400 000€. Morphée + naît officiellement le 19 avril 2018, forte de l’appui de ses partenaires.

L’arrivée à l’incubateur X-UP

En avril 2019, Morphée + est sélectionné par l’incubateur de l’École polytechnique pour rejoindre la 9ème promotion X-UP. L’équipe arrive avec un démonstrateur ; ils quitteront l’incubateur 6 mois plus tard avec un vrai prototype. Entre temps, ils ont bénéficié de conseils pour valider les aspects techniques de leur solution et sur la création d’un benchmark stratégique et d’un business model.

Nous avons été ravis d’être sélectionnés par X-UP, car cela signifie que notre projet a un potentiel technique et technologique important. Avoir l’École polytechnique qui entre au capital de notre start-up, c’est bon signe !, ajoute Bruno Duperrier.

Développement international

Morphée + n’a pas pour seule ambition de se développer dans les EHPAD de France. Depuis 2018, l’équipe est en contact avec un partenaire japonais mais aussi avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis en ce moment même. L’objectif de la start-up est de distribuer leur détecteur de chute en temps réel dans le plus de “nursing homes” possible.

Notre objectif est de créer un véritable réseau d’intégrateurs pour fournir une solution de proximité sur l’ensemble du territoire français et à l’international pour les EHPAD/nursing homes. Par la suite, nous souhaitons être distribués par des centres de téléassistance pour le maintien à domicile des seniors, explique Bruno.

Comment fonctionne Morphée + ?

Morphée + est un système de détection de chute en temps réel, breveté par l’ONERA. Sa valeur ajoutée par rapport aux autres dispositifs ? Il n’exige aucun bracelet à porter et ne comporte aucune caméra. “J’ai lu 1984 et je ne voulais pas de Big Brother dans ma chambre”, plaisante Bruno Duperrier. “Pour moi, il est primordial de respecter l’intimité des seniors en supprimant les caméras connectées. Quant aux capteurs portés, la majorité des personnes âgées oublient de les mettre et ils ne détectent que 18% des chutes !”.

Le détecteur Morphée + prend la forme d’un pilier à installer dans un coin de la chambre. 3 capteurs radars composent la colonne : un capteur global qui analyse l’intégralité de la pièce (détection jusqu’à 7 mètres), un capteur horizontal et un capteur de lit. Si la personne âgée n’est pas repérée par les capteurs, c’est qu’elle est tombée et une alerte se déclenche automatiquement. Les soignants reçoivent une notification sur leur dispositif d’information et peuvent réagir rapidement pour relever leur patient. Morphée + détecte plus de 97% des chutes, avec moins d’1% de fausses alertes.

morphee+


Réduire le taux de chutes graves en EHPAD

Chaque année, ce sont plus de 450 000 personnes de plus de 65 ans qui font une chute accidentelle. 9 300 en décèdent et 1 chute sur 12 provoque une fracture, généralement du col du fémur. Cela entraîne 76 000 hospitalisations par an 1. Tout cela coûte environ 2 milliards d’euros par an à la Sécurité sociale et aux mutuelles !

En équipant les chambres d’EHPAD avec Morphée +, on réduit le nombre de chutes graves et leurs conséquences : moins d’hospitalisations, d’entrées aux urgences, de temps passé au sol et une intervention plus rapide des soignants.

Actuellement, le détecteur de chute Morphée + est uniquement disponible pour les EHPAD français et bientôt internationaux.

Détecter rapidement les chutes à domicile

En plus des EHPAD, l’équipe Morphée + souhaite distribuer sa solution aux téléassisteurs pour favoriser le maintien à domicile des seniors. Dans ce cadre-là, le système enverra non pas une alerte aux soignants de l’EHPAD mais à un proche, un voisin, un service de soin ou un centre de téléassistance. Le dispositif apportera une véritable valeur ajoutée aux téléassisteurs, en délivrant moins de fausses alertes pour une prise en charge plus rapide. 

Actuellement, nous travaillons sur l’appel à projet national Silver Surfer 6.0 pour apporter la preuve que notre solution peut fonctionner à domicile aussi bien qu’en EHPAD. Avec la dotation, nous aimerions développer cet aspect de Morphée +., nous révèle Bruno.

Anticiper les maladies respiratoires et cardiaques

Morphée + ne se limite pas à la détection de chutes des personnes âgées. Il assure également un suivi de la vitesse et de la fréquence respiratoire, ainsi que les mouvements de la cage thoracique et le rythme cardiaque, 24h/24. Cela permet de prédire l’apparition de troubles respiratoires ou cardiaques grâce à ce suivi journalier : pneumonie, syndromes respiratoires aigus sévères (SRAS) voire même les prémices de la Covid19. Il ne s’agit pas de diagnostiquer automatiquement mais d’alerter l’équipe soignante dans le but d’éviter des complications. L’objectif est de fournir une meilleure prise en soin en EHPAD, tout en soulageant les soignants.

Aujourd’hui, Morphée + continue la R&D pour améliorer certaines fonctions du détecteur, notamment au niveau cardiaque et respiratoire, particulièrement d’actualité en ce moment. D’ici la fin de l’année, Morphée + deviendra dispositif médical de classe 1, le premier parmi les détecteurs de chute. Le déploiement à domicile et à l’international sont les prochaines étapes de cette start-up de la santé.

1https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/traumatismes/chute/le-scan/#tabs