Enfant DYS | continuer d’apprendre en temps de confinement avec Mila

Par 28 mai 2020Actu

La Fédération Française des Dys s’associe à l’entreprise Mila en offrant l’accès gratuit à un jeu sérieux qui allie musique et rythme afin de stimuler les enfants.

La Musique au service de la santé

Mila, start-up alumni du programme d’incubation X-Up de l’Ecole polytechnique (X-Up #7 2018) est une plateforme de rééducation musicale associant neurosciences et technologies de personnalisation à destination des enfants atteints de troubles du langage et de l’apprentissage. Ces troubles de l’apprentissage concernent des pathologies durables telles que la dyslexie ou la dyspraxie qui impactent de manière envahissante le quotidien et la scolarité des enfants touchés.

> Visant à renforcer la continuité thérapeutique, Mila est conçue pour être utilisée de manière autonome par des enfants entre 7 et 14 ans, guidés au travers d’un jeu sérieux et ses consignes vocales. Il s’agit pour eux d’avoir accès à la maison

  • À des exercices différenciés, basés sur le principe de l’intégration intermodalitaire.
  • Autour de l’identification et la reproduction de séquences rythmiques et phonèmes chantés.
  • Stimulant des habiletés de coordination auditivo- motrice, d’écoute, de mémoire et d’attention auditive.

> Les orthophonistes et professionnels de santé peuvent l’utiliser pour que l’enfant poursuive sa rééducation à la maison grâce à des stimulations multimodales sous forme de jeu et au travers de prises en charge personnalisées. C’est un outil complémentaire qui vient enrichir la pratique et permet un engagement motivationnel porté par la pratique musicale. Aucune expertise musicale n’est nécessaire, ni de la part du rééducateur ni de la part de l’enfant qui sera progressivement guidé par des exercices progressifs.

Stimuler l’apprentissage de façon ludique et musicale

Dès tout petit, l’enfant utilise, de manière concomitante et spontanée, ses moyens sensoriels pour comprendre et intégrer le monde qui l’entoure : le toucher, l’écoute, le regard, le mouvement, etc. C’est ce que l’on appelle l’intermodalité. Ces différents canaux d’intégration interagissent ensemble, spontanément, pour potentialiser l’apprentissage.
La musique est un support ludique et motivant pour les enfants. L’apprentissage de la musique et plus spécialement du rythme soutiendrait la discrimination sonore, la notion de temps, la précision du geste: des compétences sous-jacentes à l’apprentissage du langage oral et écrit.

Mila permet notamment de stimuler l’attention, la mémoire de travail, l’analyse visuo-spatiale, la planification et les capacités d’inhibition au travers des différentes tâches proposées. Ces fonctions cognitives sont les plus souvent touchées chez les jeunes qui présentent des troubles spécifiques du développement et/ou des apprentissages.

Des enfants DYS confinés et toujours accompagnés dans leur scolarité

Depuis l’annonce du partenariat entre la Fédération Française des DYS et Mila, le 17 avril dernier, plus de 2500 patients et orthophonistes se sont inscrits pour une moyenne de 3.5 sessions rééducatives par enfant par semaine. Une preuve de l’engagement de l’enfant par cette approche musicale apportant une complémentarité à la rééducation orthophonique hebdomadaire. Au total, ce sont plus de 40 000 exercices qui ont été réalisés sur les deux mois de confinement

Mila : mode d’emploi

Mila fonctionne sur tablette ou sur smartphone au travers d’une application dédiée, téléchargeable sur le lien www.app.mila-learn.com

Grâce au partenariat, l’accès gratuit est prolongé sur le mois de juin en renseignant le code d’invitation suivant : FFDYS-COVID19